top of page

Maria Callas contre Enrico Caruso, le match des anniversaires.

RÉCIT - Nés à cinquante ans d'intervalle, ces deux artistes qui seront désignés en 2023 ont forgé, chacun à leur manière, les archétypes de la « diva » et du «ténor populaire». Retour sur leurs héritages respectifs et les festivités attendues dans les mois à venir.





Deux voix exceptionnelles. Deux destins mythiques. Le 2 août 1921, Enrico Caruso s'éteint à Naples, la ville qui l'a vu naître. Moins de deux années plus tard, Maria Callas voit le jour à New York, dans le quartier de la «  Petite Athènes ».


Fascinant jeu de miroirs : Caruso devra son statut d'icônes planétaires à New York, où il fera une grande partie de sa carrière bien qu'étant né en Italie  ; Callas, elle, connaîtra la consécration grâce à l'Italie, après une série d'occasions manquées aux États-Unis.


À cinquante ans d'intervalle, et malgré des caractères radicalement opposés, chacun va pourtant marquer à jamais l'histoire de l'opéra. Et de la musique en général. « Ce sont deux artistes d'essence et de style radicalement différents, concède Alain Duault, auteur de Dans la peau de Maria Callas (Le Passeur éditeur). Mais l'un comme l'autre a révolutionné son époque. Caruso par le disque, qui chez lui va faire partie intégrant de sa communication, allant jusqu'à publier près de 500…


1 vue

Comentários


bottom of page